Miss Natïaa

Vous avez passé de belles fêtes?

J’espère que vous êtes comme moi, excité(e)s de voir ce que nous réserve 2015.

Alors je vous souhaite cette année et comme depuis le début de ce blog de vous aimer: personne ne le fera mieux que vous!

De la santé aussi parce que sans ben on ne va pas bien loin et puis plus d’échange entre nous ;)

Je reviens ici avec une recette que j’ai filmé… il y a presqu’un an chez ma soeur.

Qui connait le bokit?

Ce sandwich typiquement guadeloupéen qui a la particularité d’avoir son pain frit.

Je l’ai découvert quand ma soeur  habitait encore en Guadeloupe, il y a plus de 10 ans déjà.

Je me souviens qu’on allait en chercher à deux pas de son immeuble.

De bons souvenirs de mon adolescence :p

Alors voilà la liste des ingrédients dont vous aurez besoin pour réaliser cette recette:

 Ingrédients

Pour 6 bokits

  • 1kg de farine
  • 2 sachet de levure boulangère
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 cuillère à café de sel
  • 450g d’eau

Pour l’agrémenter vous pouvez y mettre ce que vous voulez: du poulet, du jambon, de la sauccisse, du fromage…

La préparation se passe en vidéo

Préparation

 

Xo

Tags:, , , , ,

Vous savez que j’ai un rapport très particulier avec la nourriture.

Je vis pour manger.

Non pas dans le sens de manger pour manger et avoir quelque chose sur l’estomac. Non non non.

Je prends vraiment un réel plaisir à me sustenter.

Je prends soin à la confection du plat aussi simple soit-il, qu’au choix des ingrédients ou encore de l’endroit où je vais manger.

Quand je mange tous mes sens sont en alerte.

Une odeur peut réveiller des souvenirs lointains.

Comme dimanche dernier quand ma Manman s’est mise à cuisiner le calalou* de sa Manman: Mamie Massou doudou.

Samedi, lors du marché, quand je l’ai vu prendre les légumes auprès des marchandes; je m’en suis un peu doutée de ce qu’elle allait préparer.

Ma grand-mère avait cette façon bien à elle de cuisiner. J’aimais la regarder faire. Elle me faisait toujours participer.

Et ce calalou, je nous revois le préparer; Mamie avec sa robe « gaule » en madras, ma cousine et moi entrain d’effeuiller les pourpiers et nettoyer les herbages (une espèce de feuille de choux).

Ce dimanche l’odeur m’a boulversé. J’ai eu l’impression de replonger en enfance et quand j’ai gouté au calalou de ma Manman, mon petit coeur a fait un bon et je lui ai dit « C’est le calalou de Mamie! Il a exactement le même goût ».

Alors je sais bien qu’il existe toute une variété de calalou, ce plat originaire de l’ouest africain et très populaire dans la Caraïbe.

Mais je partage ici le calalou que j’ai  toujours mangé et connu jusqu’à aujourd’hui.

Dans ma famille, je crois qu’on aime décidément bien les plats tout en un.

Car on y met du dachine, de la patate douce et du choux dur pour un repas complet.

Ingrédients

Pour 8 à 10 personnes

  • 1 paquet de pourpier
  • 1 d’herbage
  • 1 paquet d’épinard
  • 1 coeur de feuille de dachine (nous n’en avions pas ce jour là)
  • 1 christophine
  • 400g de giraumon
  • 400g de gombos
  • 3 gousses d’ail
  • 3cm de curcuma frais
  • 800g de la viande salée (ici on a pris de rouelle de porc)
  • 1 kg de dachine (choux de chine, madère)
  • 150g de patate douce
  • 200g de choux dur
  • 3 feuilles de bois d’inde
  • 1 piment fort

Préparation

Je vous laisse visionner la video pour la réalisation de ce calalou.

Bonne dégustation!

 *Le calalou est une soupe originaire de l’ouest Africain et très populaire dans l’ensemble de la Caraïbe. Les ingrédients principaux sont des feuilles: pourpier, épinards, herbage.

Tags:, , ,

Souvent on se plaint de ne manger que du riz et des pâtes alors pour changer pourquoi ne pas tester des légumineuses.

Aujourd’hui, j’ai envi de partager avec vous ma recette d’haricots rouges.

Cet accompagnement/plat me rappelle mon enfance.

Toutes les semaines ma mamie se faisait un plaisir de nous préparer dans son grand faitout, avec une cuisson douce au feu de bois, des « pois » comme elle aimait si bien les appeler.

J’adorais ça!

Avec les années, j’en consomme de plus en plus rarement. Mais ça va changer!

J’essaie d’intégrer les légumes secs à nos menus ces derniers temps aussi souvent que possible. Car en plus d’être gustatifs, ils sont aussi bons pour le corps.

Miss Natïaa_Haricots Rouge 1

En achetant mes céréales, j’ai vu ses drôles de petits haricots rouges en libre services: des haricots azunkis.

Hop, 200g dans un sachet. Testons ça!

Pour la cuisson, j’opère comme pour le dombré d’haricots mais sans viande.

La veille, je fais tremper les haricots dans un grand volume d’eau avec 1 cuillère à café de bicarbonate de soude pour faciliter la cuisson.

Miss Natïaa_Haricots Rouge 2

Le lendemain, les pois ont doublé de volume.

Miss Natïaa_Haricots Rouge 3

Alors pour deux personnes, j’ai pris:

Miss Natïaa_Haricots Rouge 4

Ingrédients

  • 200g d’haricots rouges
  • 1 oignon
  • 3 gousses d’ail
  • 1 cuillère à soupe d’huile
  • 3 brins de thym
  • 4 brins de persil
  • 400g d’eau

Miss Natïaa_Haricots Rouge 5

Préparation

Dans une cocotte, je fais chauffer la cuillère à soupe d’huile et je fais revenir l’oignon émincé jusqu’à ce qu’il brunisse légèrement.

Miss Natïaa_Haricots Rouge 6

On ajoute les haricots rouges,

Miss Natïaa_Haricots Rouge 7

Ainsi que les brins de thym, le persil et les gousses d’ail émincés finement.

Miss Natïaa_Haricots Rouge 8

On couvre d’eau et on ferme la cocotte. C’est parti pour 30 minutes de cuisson.

Miss Natïaa_Haricots Rouge 9

Une fois le temps écoulé, j’écrase un peu les haricots.

Miss Natïaa_Haricots Rouge 10

Voilà, c’est prêt!

 

Tags:, , ,